top of page
  • Photo du rédacteuryves dogué

"Le sport sans limite" fête son premier anniversaire...

Le sport sans limite grandit. Il soufflera bientôt sa première bougie ! Et pendant ces (presque) douze mois, il en a vu des choses. Il y en a eu des thèmes abordés, des disciplines explorées, de belles histoires contées. Bien évidemment, les sujets à traiter sont encore nombreux en liste d'attente. Pour patienter, voici un petit retour en images du passé récent de mon blog. Bonnes fêtes de fin d'année.


Malika Tahir et son élève Lorine Schild m'ont fait l'honneur de pendre la crémaillère de mon blog. Le prétexte ?

Plus qu'un prétexte, une récompense puisque Lorine a fêté en ce début d'année 2023 ses sélections pour le Mondial junior puis pour le Mondial Élite sur les glaces canadienne de Calgary et japonaise de Saitama.

L'occasion est belle de saluer une nouvelle fois le remarquable travail de Malika Tahir. Un travail et une assiduité qui ont permis à Lorine de franchir un nouveau cap en cette fin d'année. A Vaujany (60 km à l'est de Grenoble, 1 250 m d'altitude), elle s'est hissée au sommet du patinage artistique tricolore en devenant championne de France Elite. Tout comme Eric Millot, quatre fois n° 1 hexagonal (1990 à 1993) devant un certain Philippe Candeloro. A cette époque-là, Lorine n'était pas encore née...


Malika l’exigeante

Depuis qu’elle a posé ses valises et ses sacs de sport dans la cité des sacres, Malika Tahir n’a pas changé sa ligne de conduite. « Je suis exigeante. Il faut l’être avec les jeunes. » Mais ce n’est pas le secret de sa réussite. « Il est très important que ces jeunes acceptent mon exigence. »

La méthode Malika a rapidement séduit. Les résultats ont conforté les dirigeants dans la justesse de leur choix d’entraîneur et la relation de confiance a vite pris de l’épaisseur.

Le podium junior de la saison dernière, annexé par les Rémoises (dans l’ordre Lola Ghozali – Lorine Schild – Eve Dubecq), la médaille d’or de Lorine Schild au Festival olympique de la jeunesse européenne 2022 ont validé le bien-fondé de la recette.

« Mais l’objectif, c’est de les faire progresser encore pour aller titiller le haut niveau international », ajoutait en début de saison une Malika avouant avoir du mal à se projeter.

« C’est toujours compliqué le haut niveau en France. Les structures ne sont pas toujours accessibles. Ici à Reims par exemple, la patinoire est fermée dès le 15 mai et ne rouvre que le 1er septembre. C’est un coup de frein qui peut nous empêcher de rivaliser avec certaines nations. Il faut aller chercher de la glace ailleurs. » Exigeante jusqu’au bout des lames, Malika n’est pas du genre à baisser les bras et elle a inculqué cette qualité à tout son groupe.


Incursion dans le monde de tous les médias

Les médias nous ont ouvert leurs portes en grand avec la complicité d'espions (rémois) infiltrés. Cyrille de La Morinerie à Europe 1, Arnaud Valadon à RMC, Bintou Sidibé à France TV ou encore Alexis Claude-Reitz à RCF, Gérard Kancel à L'Union ont tous délivré les petits secrets de leurs grandes maisons. Que se passe-t-il en zone mixte ? Christophe Jammot, lui, s'est prêté au jeu du portrait chinois. A relire.

Cyrille de La Morinerie avec Jacques Vendroux, Bintou Sidibé : Reims omniprésent au plus haut niveau mondial.


Top reconversions

Les ex-hockeyeurs des Flammes bleues de Reims sont devenus des entrepreneurs actifs aujourd'hui. Serge Djelloul, à Amiens, commercialise des iBanr, des roll-up digitaux pliables et aisément transportables pendant que Jonathan Zwikel, à Marseille, mise sur le croque-monsieur des territoires. Hum !


Dominique Granseigne, toujours la passion du basket chevillée au corps. Ici en Turquie à Fenerbahce.


Philippe Verger, champion de France de rugby avec le Stade français, dirige désormais "Reims Tourisme et congrès" (nouvelle appellation de l'Office de tourisme). D'anciens dirigeants comme Dominique Granseigne ont emprunté de nouvelles directions. Après une brillante carrière de directeur commercial, l'ex-manager général du Reims Champagne Basket vient de créer une boîte de consultant. De belles histoires. A suivre...


Figures du sport français

Venus à Reims dans le cadre des 8/9 d'Adjan, une structure alliant business, formation par alternance et sport, Nelson Montfort, incontournable commentateur des grands événements sportifs, et Guy Drut, double médaillé olympique sur 110 mètres haies (argent à Munich et or Montréal), membre du CIO ont passionné leur auditoire et donné leur avis sur la future actualité 2024.


Le sport, c'est technique !


On ne peut pas oublier que le sport se joue sur les terrains ou tout près. Le sport sans limite a donc décortiqué "la boîte aux lettres" des volleyeurs (photo Elodie Sainte), "le bloc remise" des handballeurs ou encore "le pick and roll" des basketteurs.

Mais, toutes ces actions ont besoin, pour exister, d'un directeur de jeu comme Anne-Laure Paradis, arbitre élite de hand.


Pour réaliser ces gestes, il faut aussi une hygiène de vie irréprochable, une alimentation équilibrée.

Bénédicte Le Panse, spécialiste ès force athlétique, auteure d'ouvrages indispensables, vous a concocté quelques menus à suivre.


Cela vous permettra, je l'espère, d'éviter les pépins tant redoutés par tous les sportifs. Les hockeyeurs ont expliqué les blessures qui les guettent.



Temps forts à Reims

L'actualité a également retenu l'attention de ce blog plutôt tourné vers les coulisses, les à-côtés du sport. Mais pouvait-on occulter la venue de la Team GB et de ses gymnastes à quelques mois des JO ? Ou la venue de l'équipe de France féminine de football et de son entraîneur Hervé Renard qui ont quitté le stade Delaune sans avoir encaissé - ni marqué - de but contre la Norvège ?



Et puis, le Reims Europe Club de handball méritait bien un coup de projecteur pour ses actions menées dans le cadre d'un contrat de ville en faveur des jeunes. Ces futurs talents ont eu l'immense joie de découvrir ce qui se fait de mieux en matière de handball tricolore : les champions de France du Paris Saint-Germain et leurs alter ego, les Dragonnes de Metz. Lors de leur visite de la Maison du Handball, ils ont pu poser leurs questions à Olivier Krumbholz, l'entraîneur des futures championnes du monde, qui s'est gentiment prêté au jeu.


Pour finir l'année, "Le sport sans limite" a fait une entorse à ses valeurs. Une toute petite entorse puisque Marcel Lesoille nous a montré qu'ouvrir des huîtres s'apparentait fortement à une discipline sportive, pas encore olympique certes, mais... Justement, en parlant d'olympisme, 2024 vous procurera des frissons. Pour vous y préparer, nous vous proposerons un rendez-vous mensuel "Reims et les JO".



Bonne et heureuse année

Rendez-vous en 2024 !


⚽🏐🏉🏌️‍♂️⛳⛸🏒 🏃‍♀️🤾‍♀️🤽‍♂️🏋️‍♂️🚴‍♂️🤸‍♂️💪... 🥇🥈🥉 💙🤍🧡




0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page