top of page
  • Photo du rédacteuryves dogué

Le padel s’envole

Véritable phénomène de société sportive et de loisir, cette discipline, originaire des pays latinos et « héritière » du tennis, conquiert de plus en plus d'aficionados. Reims n'échappe pas à ce raz-de-marée.


Les compétitions se jouent exclusivement en double.

Etait-ce prémonitoire ? A Reims, la zone Santos-Dumont - du nom de ce Brésilien, Alberto de son prénom, pionnier de l'aviation (1) -, voit une nouvelle discipline décoller. Le padel (prononcez padeul) est un sport de raquette, né au Mexique en 1969, dans des jardins trop petits pour accueillir un court de tennis et ceints de murs pour éviter que les balles ne s’égarent.


Ce sport a ensuite grandi en Espagne où deux millions de pratiquants ont attrapé le virus et ne cherchent surtout pas à l’éradiquer. Depuis quelques années, il a choisi un nouveau terrain d’atterrissage : le sud de la France et plus récemment Reims.


Le padel a donc commencé par intriguer puis a définitivement séduit tous ceux qui s’y sont essayés. Les règles du jeu sont simples, dérivées du tennis avec une grosse nouveauté : l’utilisation des vitres entourant les 20 mètres par 10 au sol du terrain.  


Victor Emerique : « La balle revient toujours »


A Reims, les courts – pardon, on ne dit pas courts mais pistes -, les pistes donc sont véritablement sorties de terre en septembre 2019, un peu avant le Covid. Dans la zone Santos-Dumont, la volonté et le flair de Victor Emerique ont favorisé le décollage d’Inside Sport (voir ci-dessous).


Un terrain pour commencer puis trois après la pandémie (août 2021), puis cinq supplémentaires (quatre intérieurs, un extérieur) en septembre 2023. Et bientôt (d’ici le mois de mai), deux ou trois nouvelles pistes viendront enrichir l’offre d’Inside Sport.


Au total, douze aires de jeu pourront accueillir les adeptes rémois de cette nouvelle petite balle jaune (ou blanche) sur les 4 200 mètres carrés (bientôt 4 800) de la rue André Rieg.


L’offre d’Inside Sport propose une deuxième structure, située en face du bâtiment initial. Ces 1 200 m2 hébergent cinq terrains dont la piste outdoor.


Mais qui sont ces padelistes (padeleurs, padelmen ?) qui réservent des créneaux d’une heure trente à (presque) n’importe quel moment de la journée (2) ? « En grande partie, ce sont des trentenaires, répond Victor Emerique, le patron d’Inside. Il y a les retraités du tennis, et ceux qui arrivent directement au padel. »


Les motivations de ces adeptes sont différentes. La compétition pour certains, la convivialité pour d’autres (la licence n’est alors pas obligatoire).


Mais tous possèdent, entretiennent ou acquièrent les qualités nécessaires pour faire un bon joueur. Techniquement, « Il faut savoir jouer avec la vitre et avoir une bonne volée. » De façon plus générale, « il faut être patient, affirme Victor Emerique. La balle revient toujours. » L’image de la vie en quelque sorte.

 

(1). – De nombreux experts attribuent à Alberto Santos-Dumont (1873-1932) le premier vol réussi d’un avion en 1906.  Il a passé la majeure partie de sa vie en France où il a construit de nombreux ballons, dirigeables puis avions.

(2). – Inside Sport est ouvert de 10 heures à 23 heures en semaine, de 10 heures à 18 heures le week-end. Le Padel Club (en face d’Inside) est automatisé, ouverture de 7 heures à 23 heures.


 

Le padel en six points gagnants


Le moment est venu de disséquer cette discipline qui a beaucoup emprunté au tennis.


LE TERRAIN. – 20 mètres par 10, entouré de vitres (10 à 12 mm d’épaisseur) de 4 m de hauteur au fond, de 3 m sur les côtés. Il est séparé par un filet de 10 m de longueur, pour une hauteur de 0,88 m en son centre ; il est légèrement surélevé à ses extrémités, 0,92 m.


Trois modèles : Ronde, Goutte d'eau et Diamant.

LE MATÉRIEL. – Trois types de raquettes : ronde (niveau découverte), goutte d’eau, diamant. Elles ne doivent pas excéder 45,5 cm de longueur,26 cm de largeur et 38 mm d’épaisseur.

Le diamètre de la balle doit mesurer de 6,35 à 6,77 cm. Son poids doit être compris entre 56,1 et 59,4 g. Coût de 30 € (débutants / ronde) à 350 € (experts / diamant).


L’EQUIPEMENT. - Le même qu’au tennis avec des chaussures ayant une semelle spécifique qui permet de ne pas glisser sur le sol et d'avoir une meilleure adhérence lors de freinages brutaux. Vu la violence des déplacements, la bonne chaussure est celle qui possède une semelle arrière triple épaisseur et un amorti efficace.


LE JEU. – Les matchs se jouent en double (les joueurs jouent à droite ou à gauche, ne changent pas de côté pendant l’échange). Le service se fait à la cuillère après un rebond au sol. Dans l'échange, un rebond est autorisé. On peut jouer après le rebond au sol avec la vitre. Pour plus de précisions : https://www.fft.fr/jouer/le-padel/regles-du-jeu-du-padel


Le décompte des points se fait comme au tennis (15 – 30 – 40 – jeu). Les matchs se gagnent en deux sets (six jeux pour gagner un set). Sur certains tournois, un match peut se dérouler en neuf jeux gagnants. La durée d’une rencontre est de 50 minutes maximum environ.


LES TOURNOIS. – Pour s’inscrire à un tournoi, il faut être licencié tennis. Il existe plusieurs catégories de tournois : P25 qui donne 25 points au vainqueur, P50, P100, P150, P200, P250, P500, P1000, P2000.


LE CLASSEMENT. – Il est individuel (on ne fait pas toujours équipe avec le même joueur), mondial, national, régional... On peut ainsi être 1er français ou 800e ou encore 6575e !


 

Tombé très tôt dans la marmite


Victor Emerique, plongé dans l'entrepreunariat depuis ses jeunes années.

Rester les deux pieds dans le même sabot (fut-il de... sport) n’a jamais été envisagé par Victor Emerique. Le fondateur d’Inside Sports a fourbi très tôt ses armes de dirigeant. Élu du conseil municipal des enfants de Tinqueux, fondateur d‘un site sur le foot à 5 alors qu’il fréquentait encore le lycée, créateur d’un club de futsal à Tinqueux dont il assume la présidence en 2007, fondateur de la boutique de son club...


Normal que ce natif de Reims et qui revendique le fait « d'être chauvin » décide de créer son auto-entreprise et se lance dans le e-commerce en 2010...


« De fil en aiguille, je me suis dit qu’il fallait tendre vers quelque chose d’autre. »  La réflexion qu’il mène débouche sur une évidence : la boutique doit être implantée dans un centre. Et puis, il se rend compte qu’il « en a marre du bureau, marre du e-commerce. » Il refuse pourtant l’opportunité proposée par Frédéric Dehu (l’ancien pro du PSG, de Lens) de mettre ses idées en application. « Je ne me voyais pas partir à Cannes. »


C’est donc à Reims que Victor réoriente sa stratégie en misant sur le B to B (commerce entre professionnels) et en implantant sa boutique dans un centre. Vous l’avez deviné, ce centre c’est Inside Sport, à l’origine un ensemble de quatre terrains de football indoor. « Il restait un peu de place mais pas suffisamment pour un cinquième terrain de foot. Mais assez pour une piste de padel C’est un peu le hasard qui m’a plongé dans cette discipline. »


Sa réflexion l’a conduit plus loin que cette cohabitation foot-padel. « Je ne croyais pas, je ne crois toujours pas à la mono activité. » Aujourd’hui, Inside c’est donc le foot (quatre terrains), le padel (bientôt douze ou treize pistes), deux plateaux télé informatisés, un défi-quizz, un bar avec petite restauration, une salle de séminaire, un proshop dans lequel il pourra certainement trouver chaussure à ses pieds...


 

TÉMOIGNAGES

 

L'essayer, c’est l’adopter


Une grande partie des joueurs de padel vient du tennis. La sensation de ne plus pouvoir progresser, la routine, les contraintes d’un entraînement plus ou moins régulier peuvent expliquer cette « mutation ».


Ex 15/1, Yvan Prault a découvert ce sport grâce à un collègue. « Viens essayer, tu verras, c’est ludique. » L’essai a été concluant, les dix années à arpenter les courts de tennis vite effacées. Aujourd’hui, Yvan (25 ans) pointe au 6 300e rang français (on prend en compte les douze meilleurs résultats en tournoi sur douze mois glissants).


Yvan Prault, prêt à recevoir le service adverse.

L’adaptation à ce nouveau format s’est-elle facilement opérée ? « Le plus dur quand on vient du tennis, c’est de jouer avec les vitres, concède-t-il. Il faut avoir le réflexe de ne pas se dire « c’est fini, j’ai perdu le point quand la balle vient de passer à côté de vous. » Car, elle va revenir. »

Autre exemple, peut-être plus parlant, l’attitude à adopter quand l’adversaire s’apprête à smasher. « Au tennis, on recule. Au padel, il faut au contraire avancer vers le filet. La balle va rebondir sur la vitre du fond et revenir vers le filet. »


Les petites dimensions de la piste font que certains coups sont (plus) fréquemment utilisés comme le smash et la volée. « Il y a beaucoup de petits déplacements, surtout des déplacements verticaux avant-arrière. »


« Mais, on progresse vite », ajoute-t-il. Et puis, il y a la certitude de pouvoir s’exprimer plus longtemps quand on participe à un tournoi. « Au tennis, tu perds ton premier match, tu es éliminé. Au padel, la formule veut que tu aies l’assurance de disputer au moins quatre matchs. » Fini la frustration d’une sortie précoce.


 

Roland Carle donne sa voix au padel


Le sport est un ingrédient indispensable pour Roland Carle, chanteur-vedette de comédies musicales.

Comme beaucoup d'autres, il vient du tennis. « Du tennis et du tennis de table », s'empresse-t-il de préciser pour donner les raisons de son aisance naturelle raquette en main. Aujourd'hui, Roland Carle n'a pas, plus, le temps de s'aligner dans les tournois de tennis. La famille, le boulot l'ont éloigné des courts et expliquent son modeste classement. Mais le tennis, c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas.


Javert des Misérables


Désormais, il maltraite la petite balle jaune du padel. « Je souffrais d'une tendinite tenace et je cherchais un sport plus doux. »


En appliquant quelques grands principes de cette discipline émergente - « il faut taper moins fort, jouer avec la vitre, faire preuve de rapidité et accepter ses fautes et celles de son partenaire » - Roland s'est glissé dans la peau d'un padéliste.


Et, cerise sur le gâteau, « je ne souffre plus, se satisfait-il. Le padel m'a soigné et je peux rejouer au tennis sans gêne. » Même si le tennis lui a (re)fait de l’œil en l'invitant à prendre bientôt de hautes responsabilités dans son club du TCRM (La Muire), il n'a pas l'intention d'abandonner sa nouvelle passion. D'autant que ses déplacements sur la piste, ses appuis, ses smashs à répétition sont devenus ses alliés au moment d'entrer en scène en pleine possession de ses moyens.


Oui, parce que depuis 2005 et sa participation à Nouvelle Star sur M6 (jusqu'en demi-finale), Roland Carle se transforme en Roland Karl pour ses tournées de chanteur de comédies musicales: « Je fais une centaine de dates en France et je tourne beaucoup en Corée, à Taïwan pour Roméo et Juliette, Les Misérables...» Un véritable marathon qui réclame une condition physique au-dessus de tout soupçon. On peut donc affirmer que dans le Javert des Misérables (l'inspecteur, ennemi juré de Jean Valjean) ou dans le comte Capulet (le père de Juliette), il y a un peu du Roland Carle, 19 012e joueur de Padel de France !


Bon sang ne saurait mentir !

Dans la famille Carle, on aime la compétition. Il y a le papa, joueur de tennis, de tennis

de table, de padel, ancien boxeur également et donc chanteur de comédies musicales - en attendant un nouveau challenge - mais il y a aussi le fils, Romann, gardien de handball formé à Saint-Brice Courcelles, aujourd'hui pensionnaire du centre de formation de Sélestat et qui vient de voir ses efforts récompensés par une sélection dans l'équipe de France U21.

 

Le Top 10 marnais : Andruejol dominateur


MASCULINS : 1. Gabriel Andruejol (TC Oiry, n° 1) ; 2. Stefan Bourlet (TC Chouilly, n° 4) ; 3. Nicolas Phamtan (TRC La Muire Reims, n° 5) ; 4. Eddy Lisima (Reims Europe Club, n° 8) ; 5. Guillaume Gallois (Inside Club Reims, n° 9) ; 6. Stéphane Mohn (Inside Club Reims, n° 11) ; 7. Maxime Masson (Cormontreuil TC, n° 14) ; 8. Maxence Niel (Inside Club Reims, n° 20) ; 9. Pierre Le Hyaric (TC Saint-Martin-sur-le-Pré, n° 21) ; 1O. Julien Achekian (TC Géo André Reims, n° 22)...


FÉMININES : 1. Maéva Spooner (TC Géo André Reims, n° 5) ; 2. Aurore Molinaro (Cormontreuil TC, n° 8) ; 3. Florence Lévy (TC Saint-Martin-sur-le-Pré, n° 12) ; 4. Nathalie Mohn (Reims Europe Club, n° 13) ; 5. Cindy Castille (Cormontreuil TC, n° 14) ; 6. Mickaelle Balloir (TC Géo André Reims, n° 16) ; 7. Marie Ménacer (Reims Europe Club, n° 17) ; 8. Jade De Baets (TC Géo André Reims, n° 19) ; 9. Leslie Lancelot (TC Reims, n° 20) ; 10. Soizic De Baets (Reims Europe Club, n° 23)...


Classement au 13 février 2024. Entre parenthèse après le nom du club, le classement "régional" prenant en compte les départements 02, 08, 10, 51, 52.



0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page